L’Apocalypse prend la forme d’un épais brouillard mortel.

En 2128, alors que le progrès technologique nous permet enfin de vivre de manière continue et en totale autonomie dans l'espace, les états se battent pour posséder les derniers gisements de pétrole et de minerais sur Terre.

De nombreux conflits géopolitiques déchirent les pays. La guerre fait rage parmi les plus pauvres, écrasés par les grandes nations en quête des terres restantes riches en matières premières.

Les avancées pour la conquête de l'espace s'accélèrent d'année en année, laissant espérer la découverte de planètes où il serait possible de trouver de nouveaux gisements et matériaux.

En décembre, tout bascule.

En Europe-Unifiée, une météorite, la plus grosse jamais tombée sur Terre depuis l'extinction des dinosaures, s'abat non loin de Berlin et fait plus de 6 millions de morts. Tous les États du continent viennent en aide à la population, mais en s’écrasant, une fumée, tel un épais brouillard persistant, est libérée sur plusieurs kilomètres.

L’aide humanitaire envoyée sur place est bloquée à plus de 80 kilomètres du lieu de l'impact. Le brouillard, de façon inexplicable, semble former une barrière.

Une fois franchie, les interférences magnétiques bloquent les communications et grillent les circuits électroniques.

Les États décident, malgré la réticence et l’alerte des chercheurs sur place, d’envoyer des unités afin d’explorer l'intérieur dudit brouillard.

Plus d'une quinzaine de groupes de reconnaissance sont enovyés mais, plus de deux mois après le début des opérations, personne ne revient.

Six mois plus tard, la situation s’aggrave. Les différentes armées de l’Europe-Unifiée sont déployées autour de la Brume. D’une circonférence de 250 kilomètres, elle évolue dangereusement, recrachant des monstres avides de sang. Ils s’attaquent aux avant-postes, réduisant plus de la moitié des forces armées, impuissantes.

L'État d'urgence est alors décrété. Les populations situées à moins de 500 kilomètres du point d'impact sont évacuées.

L'aide des Amériques-Unis est demandée et toute la zone est bouclée.

Chaque nuit, La Brume gagne du terrain. Elle avale, engloutit, dévore tout sur son passage.

Alors que les premières attaques n'étaient orchestrées seulement par des monstres de petite envergure, avançant de manière extrêmement rapide, un mois plus tard, ce sont des monstres de près de trois mètres de haut qui sortent de la Brume pour anéantir les chars d’assaut américains.

En 2130, l'Europe-Unifiée n'existe presque plus. Les populations sont transportées par navire dans d'autres pays, mais la Brume ne s'arrête pas aux frontières maritimes. Certaines vidéos amatrices montrent des images de titans de près de cent mètres de haut annihiler des villes entières en moins de cinq minutes.

Les Amériques-Unis décident d’accélérer leur programme de Vie spatiale pour envoyer sa population à l’abri, et sauver la race humaine. Les efforts de guerre se concentrent sur la côte Est pour ralentir d'avantage l'avancée de la Brume en Amérique.

Alors que la menace continue d’avancer sur la côte, les premières fusées chargées de civils décollent des différentes plateformes de lancement construites à l'Ouest. À l'est du Bloc Russe, les mêmes images de fusées de matériel et de civils sont partagées. Dans l'espace, la nouvelle Station Gaïa s'agrandit pour accueillir tous ces nouveaux arrivants.

En Mars 2133, toutes les communications sur terre sont coupées. Dans la station, le message fait froid dans le dos : il n'y a désormais plus aucun humain vivant sur terre.

Pour leur survie, tous les pays sont dissouts pour créer l'Union Spatiale Terrienne, représentant la race humaine, exilée dans l'espace. Mais l'espoir scintille encore dans le regard des survivants.

Les plus éminents scientifiques sont ici, à bord de Gaïa. Ils travaillent jour et nuit pour trouver une solution.

Les mois défilent et les centres d'observations spatiaux constatent une diminution drastique de l'épaisseur de la Brume. Les Titans sont désormais visibles sur la planète, et errent sans but.

Des canons spatiaux sont construits sur la station et les premiers tirs sont effectués. Ils éjectent des tubes à très haute vitesse sur les titans, les abattant un par un au fil des mois. La station concentre alors ses tirs sur ce qui était tombé sur terre à côté de Berlin, il y a de cela 5 ans. C'est une première victoire, l'objet est détruit.

C’est alors qu’un premier groupe d'humain est envoyé sur terre afin d’évaluer la situation, mais ils sont décimés par les nombreux monstres encore présents.

Cet échec fait retomber le moral à bord de la station, et les ressources viennent à manquer.

C'est alors que le projet C.L.O.N.E.S. voit le jour, afin d’envoyer sur Terre des clones contrôlés depuis la station, sans risquer la vie des quelques soldats encore présents.

Au fil des mois, les performances de création des C.L.O.N.E.S. augmentent drastiquement et les quelques vagues envoyées sur Terre indiquent la diminution des monstres. Des avant-postes sont construits, mais ils ne tiennent pas longtemps par manque de ressources et d’armements.

L'Union Spatiale Terrienne décide d'ouvrir l'inscription à l’ensemble de sa population pour prendre le contrôle des avatars et participer à cette guerre afin de récupérer la Terre.

Vous souhaitez sauver l'humanité ?

Prenez part à notre combat !

Devenez un héros patriotique. Vous êtes l’espoir de l’humanité.